top of page
  • Photo du rédacteurCaroline

Parcoursup 2023 : quelles sont les formations les plus demandées ?ImprimerFavorisPartager

Pour sa cinquième édition depuis son lancement en 2018, Parcoursup a enregistré les vœux de 917 000 candidats. Le Parcours d’accès spécifique santé (Pass), le diplôme d’infirmier, les écoles d’ingénieurs et la licence de droit figurent au rang des formations les plus populaires en 2023.


Des ingénieurs, du droit et surtout… la santé. Les filières reines de Parcoursup restent inchangées. C’est ce que nous révèlent les dernières données publiées le 16 mai 2023 par les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur. Ils sont cette année 917 000 à avoir confirmé au moins un vœu d’orientation en première année dans l’enseignement supérieur, soit une légère baisse par rapport à 2022 (-2 %).

« Forte baisse » du nombre d'étudiants en réorientation

Les lycéens représentent le principal contingent de candidats (629 000), devant les étudiants en réorientation (163 000). Le nombre de ces derniers, précisent les ministères dans un communiqué, est « en forte baisse » (-12,1 %) sur un an.

Toutes filières confondues, les études de médecine, avec le Parcours d’accès spécifique santé (Pass), trônent au sommet des cursus les plus demandés avec 725 000 vœux. Le diplôme d’infirmer (658 000) et les écoles d’ingénieurs (643 000) complètent le podium des voies qui attirent le plus.

Droit, psychologie et éco-gestion représentent les licences les plus demandées

L’université concentre toujours autant de demandes. 70 % des candidats y ont ainsi formulé au moins un vœu dans le but d’intégrer une licence. Parmi elles, le droit, filière appréciée pour le caractère généraliste de sa formation, reste la voie la plus demandée, avec 308 000 vœux en 2023. Viennent ensuite parmi les licences les plus populaires la psychologie (139 000), l’économie-gestion (126 000) et Staps (105 000).

Sur les 20 vœux qu’il était possible de formuler (10 initiaux et 10 pour des formations en apprentissage) en 2023, les élèves de terminale en ont confirmé 13,5. « Soit, 0,6 vœu de plus qu’en 2022 », soulignent les ministères. Pour rappel, le dépôt des vœux s’agissant des formations en apprentissage est ouvert jusqu’au 12 septembre prochain. Pour l’instant, plus d’un candidat sur cinq, soit 210 000 personnes, ont déjà confirmé plus de 1,1 million de vœux pour ces cursus professionnalisants.

Raccourcir les délais de réponse

Prochaine étape désormais : la phase d’admissibilité. Elle s’ouvrira le 1er juin 2023, date à partir de laquelle les candidats réceptionneront des réponses pour les formations demandées. Trois nouveautés visant à réduire les délais de réponse ont été introduites cette année :

- Entre le 30 juin et le 3 juillet, lors de la phase d’admission complémentaire, les candidats sont invités à classer leurs vœux par ordre de préférence

- La phase d’admission se terminera le 7 juillet et non le 13 juillet comme annoncé initialement dans le calendrier officiel Parcoursup

- Les délais de réponse aux propositions seront raccourcis : au lieu de laisser 3 à 5 jours de réflexion, les candidats n’auront cette année que « quelques jours » pour répondre (les délais précis n’ont pas encore été indiqués par les ministères).

Rappel à toutes fins utiles : à partir du 15 juin, les candidats n’ayant pas reçu de proposition d’admission pourront s’ils le souhaitent, formuler 10 nouveaux vœux, lors de la phase complémentaire, pour des formations où il reste des places.


Dès la rentrée prochaine, préparer sans attendre les étapes de cette nouvelle année avec

Florian Mestres © CIDJ

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page